FR DE

Alcool

Des conseils pour que convivialité, même virtuelle, ne rime pas avec abus d'alcool

Stop… puis encore

Confinement oblige, les apéritifs sur les terrasses des cafés, les afterworks entre collègues, les festivals et les repas entre amis à domicile sont à l’arrêt forcé. Point commun de ces moments de vie : la convivialité et la consommation de boissons, bien souvent alcoolisées.

Pour s’adapter à cette situation inédite et garder le lien avec ses amis, de nouvelles pratiques comme les apéros-balcon mais aussi les e-apéros ont rapidement vu le jour avec l’utilisation d’applications de discussion vidéo comme Skype ou Facetime. Cultiver le lien social est rassurant et réconfortant durant cette pandémie, avec ou sans alcool ! 

Le bon goût de la modération 

Cette pratique d’apéros à distance ne pose pas en soi de problèmes particuliers pour celui ou celle qui avait déjà une bonne gestion de sa consommation d’alcool. Pour protéger sa santé, la Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool (CFAL) conseille de ne pas dépasser 2 verres par jour pour les hommes, 1 verre pour les femmes et de pratiquer plusieurs jours d’abstinence complète durant la semaine.  

Attention aux abus

L’abus d’alcool, qu’il soit public ou online, est déconseillé. 
 
À la maison, le risque d’accidents et de violence domestique augmente. La gueule de bois du lendemain d’une soirée trop arrosée sera pénible pour tout le monde. En cette période de confinement en famille, il faut également être attentif à ne pas laisser traîner des verres à moitié plein ou des bouteilles ouvertes à disposition des enfants. Les risques d’intoxication existent.  

Cocktails sans alcool

Il est peut-être temps d’essayer d’autres types de boissons ou tout du moins alterner les boissons alcoolisées et les minérales. Pour y arriver plus facilement, les cocktails sans alcool peuvent s’avérer être de judicieuses aides. En effet, la convivialité est aussi présente sans l’alcool. 
 
De nombreux sites Internet proposent des recettes originales. Avec les jus, fruits, sirops et autres breuvages en stock et surtout une bonne dose de créativité, il est possible d’arriver à des résultats très séduisants sans avoir à sortir de chez soi. Autre avantage, si on n’assume difficilement de boire une minérale à l’apéro entre amis, un ravissant cocktail sans alcool bien apprêté passera pour un mojito, cuba libre ou autre apéritif, surtout en ligne !  
 

Besoin d'aide ?

Si le confinement lié au COVID-19 vous pousse à consommer plus d’alcool que d’habitude pour chasser les pensées négatives, n’hésitez pas à demande de l’aide à un-e professionnel-le
 
En ligne : Safezone 
 
Par téléphone via les centres d'aide d'Addiction Valais :
 

Liens

Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29
Nous suivre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok